Équation du Temps

Jean-Kenta Gauthier | Odéon

12 déc - 31 juil 2021

Avec Équation du Temps, Raphaël Dallaporta vous invite à considérer le décalage entre le temps moyen - celui de nos montres, où la durée du jour est uniformément égale à 24 heures - et le temps solaire vrai, variable au cours de l'année. L'équation du temps est la valeur astronomique qui indique la différence entre ces deux mesures et ce décalage constitue une métaphore de nos arrangements avec les mouvements du monde.
 
L'exposition consiste en premier lieu en une succession d'échanges libres que vous êtes invités à mener en tête-à-tête avec l'artiste, dans l'espace de la galerie, selon une durée définie par l'équation du temps du moment. À la fin de l'échange, Raphaël Dallaporta vous remettra une attestation que vous pourrez co-signer, certifiant qu'un échange a bien eu lieu. Samedi 12 décembre 2020, jour du vernissage, l'équation du temps entre midi et 19h variera de -6 min 6 sec à -5 min 58 sec. Chaque visiteur sera ainsi invité à entrer dans la galerie et échanger avec l'artiste pour une durée comprise, selon l'heure de la visite, entre 5 min 58 sec et 6 min 6 sec, durée au terme de laquelle l'attestation sera délivrée. L'exposition se poursuivra jusqu'au 13 février et pourra, selon ce même principe, être visitée sur rendez-vous en écrivant à info@jeankentagauthier.com.
 
Depuis 2017, Raphaël Dallaporta réalise à l'Observatoire de Paris une vérification de ce phénomène astronomique connu depuis l'antiquité : en photographiant chaque jour à la même heure la tâche du soleil projetée le long de la méridienne tracée en 1732 au sol de la Salle Cassini, l'artiste vérifie que la courbe figurée par ces points de lumière forme bien au cours d'une année une boucle « en 8 » autour de l'axe. Cette courbe résulte de l'équation du temps. L'exposition s'accompagne également d'un triptyque de courbes tracées au charbon sur les murs de la galerie - la courbe « en 8 » de l'équation du temps de 2020 ainsi que celles à plus et moins 5 000 ans - qui constitueront le cadre de votre échange avec l'artiste. À travers cette expérience répétée quotidiennement à l'Observatoire de Paris, Raphaël Dallaporta nous rappelle que l'étalon journalier de 24 heures ne constitue qu'un temps rectiligne et uniforme, une convention nécessaire au fonctionnement de nos activités. Autrement dit, comme le rappelle Héraclite dans son fragment convoqué par l'artiste (qui dédie depuis plusieurs mois à cette expérience un compte Instagram intitulé @the_sun_is_new_every_day) : « Le Soleil est nouveau chaque jour ». Cette expérience au long cours, Raphaël Dallaporta la relate dans son livre Équation du Temps (The Eyes Publishing, Paris, 2020) postfacé par l'astronome et historien des sciences Denis Savoie et présenté dans l'exposition.
 
Équation du Temps s'inscrit dans la pratique de Raphaël Dallaporta, né en France en 1980, qui collabore depuis près de vingt ans avec de nombreux chercheurs afin d?élaborer une oeuvre interrogeant les rapports que le progrès entretient avec notre évolution. Cette troisième exposition personnelle de Raphaël Dallaporta à la galerie rend hommage à Ian Wilson (1940-2020), artiste majeur, penseur de la dématérialisation de l'oeuvre d'art et auteur de nombreuses discussions. Cette exposition, qui permet à chaque visiteur de participer et de se voir offrir une oeuvre, fait également écho à FREE LUNCH, exposition inaugurale de l'espace de la galerie dans le 15ème arrondissement, dans laquelle l'ensemble des oeuvres des sept artistes participants intègre la gratuité comme une principe constitutif (jusqu'au 13 février 2021). Par son principe-même, l'exposition « Raphaël Dallaporta : Équation du Temps » caractérise la nécessité des échanges humains dans le contexte actuel tout en respectant les règles de distance physique et d'hygiène en vigueur.